Créatrice de costumes, Cinéma, TV, Théatre
ADDA VALERIE
valerieadda@me.com

75010 PARIS

Biographie

Valérie ADDA 

Créatrice de Costumes

Valérie était destinée à la création de costumes. A 5 ans, elle joue déjà à fabriquer des costumes devant sa première machine à coudre. Ces premiers moments de « costumière » sont un déclic qui l’amène à découvrir toute la chaîne de réalisation de costumes jusqu’à l’adolescence. Une passion s’est révélée qui ne la quittera plus. Forte de sa détermination à faire de cette passion sa vie future, à 16 ans elle travaille sur ses premiers long-métrage en tant qu’assistante : « Mon ami le traite » de José GIOVANNI, « Milena » de Vera BELMONT, et collabore ainsi avec Pierre Granier-Deferre, Philippe DE BROCA, Yves BOISSET, Jack GOLD (réalisateur anglais), et d’autres... Ces films, contemporains ou d’époques lui donnent de solides bases pour la suite… Valérie s’investit aussi des secteurs spécialisés comme la transformation de corps. Fruit de toutes ces expériences, Valérie devient créatrice de costumes. Elle enchaine alors de nombreux projets :Elle travaille très régulièrement avec Thierry Binisti sur des films d’époques ( La bicyclette bleue ; louis XIV, Versailles le rêve d’un roi ; Luis XV le soleil noir ; Louis XVI celui qui ne voulait pas être roi ;Cayenne les enfants du bagne, Marthe Richard 1945/1950…) ou encore « Les mariés de l’Isle Bourbon »d’ Euzhan Palcy ( XVII°siècle)….Valérie créée aussi des costumes au théâtre, notamment pour Jean-Claude DROUOT sur plusieurs de ses pièces…C’est lors d’un tournage qu’elle rencontre Mathilda May et qu’elles décident de travailler ensemble sur son spectacle « Open Space ». Lorraine LEVY fait appel à Valérie régulièrement pour le « Le fils de l’autre », « Un divorce de chien » etc… Valérie Adda est, par ailleurs, la costumière attitrée de l'actrice Mimie Mathy & de Line Renaud.Elle vient de finir un Docu-fiction sur l’esclavage en Afrique en 1825 : « Bois d’Ebene », Moussa Touré.Tout au long de ce long parcours de création Valérie n’a jamais oublié cet adage :« Le costume, c’est s’envelopper dans une autre peau, pour entrer dans une autre vie ! »